Le SNASUB agit pour :

 la défense du statut de la Fonction publique et le respect des statuts particuliers et des missions,

 la refonte générale de la grille de la Fonction publique, partant d’un minimum de 1500 euros par mois ; et dans l’immédiat : 40 points d’indice pour tous,

 la réindexation des salaires sur les prix et augmentation, comme première mesure de rattrapage des pertes de pouvoir d’achat, de10 % de la valeur du point d’indice,
l’intégration des primes dans les salaires arès leur revalorisation au taux moyen,

 des carrières linéaires pour tous les corps (un seul grade dans chaque corps), afin de supprimer le verrou des passages « au choix » d’un grade à l’autre et permettre ainsi à chacun(e) d’atteindre l’indice terminal de son corps, sans barrage, avant la fin de sa carrière,

 des créations de postes, de toutes catégories, (y compris de titulaires-remplacants) pour tous les types d’établissement, pour faire face à l’accroissement des charges de travail,

 l’arrêt du recrutement de non-titulaires, la résorption des personnels hors – statut et la transformation des crédits servant à rémunérer les non-titulaires en postes budgétaires,

 le retrait du décret sur l”évaluation,

 le rétablissement du régime de retraite des fonctionnaires d’avant 2003 et la défense du système de protection sociale,

 35 heures hebdomadaires pour tous avec maintien des acquis, sans annualisation ni flexibilité.

Le SNASUB-FSU appelle à la grève le 3 février

2015-01-22T18:01:21+01:0022 janvier 2015|Catégories : Nos revendications|

Le mardi 3 février prochain, la Fédération syndicale unitaire appelle l'ensemble des personnels de l'éducation nationale à faire grève et à manifester pour faire avancer les revendications. QUELLE “PRIORITÉ” Á L’ÉDUCATION POUR NOS MÉTIERS, SERVICES, ÉTABLISSEMENTS ET CONDITIONS DE TRAVAIL ? Le SNASUB-FSU a décidé de relayer cet appel auprès des personnels administratifs et ITRF car, [...]